Le jeudi 06 juin, sur le campus de l'Université de Bourgogne, près de 100 personnes ont participé à la première édition de Fair Tech, événement pour promouvoir les métiers de la filière numérique et favoriser sa féminisation. 

illustration event passé

L'écosystème régional mobilisé pour la diversité dans la Tech

"Il y a encore trop de domaines de l’activité humaine et économique dans lesquels les femmes sont peu présentes. Il faut bouleverser tout ça" c’est sur ces mots d’Alain BONNIN, Président de l’Université de Bourgogne, que la journée a débuté. Le ton était donné : montrer aux participants que OUI la diversité est un des enjeux du numérique et plus largement, de l’ensemble des secteurs. Pour Laetitia MARTINEZ, Vice-présidente en charge des sports, de l’égalité et de la citoyenneté : "La place des femmes dans le numérique est un enjeu économique, un enjeu de société et surtout un enjeu majeur".

Près de 100 personnes se sont rassemblées, jeudi 06 juin sur le campus de l’Université de Bourgogne, pour promouvoir la diversité dans le secteur du numérique. L’événement Fair Tech, co-organisé par BFC Numérique, NEOS-SDI et Women in Technology, a rassemblé étudiants, demandeurs d’emploi, institutionnels et professionnels du numérique. Ensemble, lors de conférences et d’ateliers, les participants ont discuté autour de divers sujets : les métiers cachés de la technologie, la RSE dans l’IT et les enjeux de la diversité dans ce secteur. Cette journée riche en échanges a été l’occasion de rencontrer des professionnels du numérique, de découvrir le codage et les structures d’accompagnement et de créer des voca􀀒ons grâce aux témoignages de femmes qui s’épanouissent dans la Tech.

 

"Faire du code n'est pas une histoire de genre mais une histoire d'envie"

Samuel BERNARD, Directeur d’agence chez Alteca, a résumé par cette phrase, la dynamique de l’événement Fair Tech. Cette journée a démontré que la filière du numérique est ouverte à tous les profils : jeunes diplômés, personnes en reconversion professionnelle, hommes comme femmes.

Avis partagé par Binetou SECK, étudiante en alternance au CESI et seule femme sur 40 apprenants, "Mon sexe ne détermine pas mon avenir. Même si c’est un peu plus compliqué de rejoindre la filière du numérique en étant une femme, ceci ne doit pas être un frein à nos ambitions et à nos envies."

Le taux de féminisation avoisine les 30% dans la filière du numérique en ajoutant les fonctions-supports (administration, communication et RH). Mais en comptant les métiers de pure tech, le pourcentage chute à 17%. L'ensemble des professionnels de la filière mène de nombreuses actions comme Fair Tech afin de renverser la tendance et de donner envie aux femmes d'oser, d'innover et d'entreprendre dans le numérique ! 

Merci à nos partenaires : Région Bourgogne-Franche-Comté, l'État, French Tech BFC, Informatique Banque Populaire, Orange, Cpage, CUCBD, DIIAGE, DLMSoft, WebForce3, Pôle emploi, Université de Bourgogne, Nicéphore Cité, AER BFC, Femmes Numériques et CCI BFC.